samedi 14 mars 2015

Quelques mots et paysages de mon court voyage en Slovénie du 6 au 12 mars lors du LIPICA OPEN 2015.



 Après 9h de route (finalement aussi loin que pour aller en Bretagne) me voilà à Lipica au pays des Lipizzans, célèbre race de chevaux ...



Les 1 er départ à Lipica sont donnés à 11h pour une CO avec beaucoup de végétation et blocs rocheux de partout. Course très ralentie. Surprise je m'attendais à des forets de hêtre, blanches. Les cartes des 5 j sont toutes visibles sur le lien "Map Archive".

2eme jour à Solvje, encore beaucoup d'orienteurs (Autriche, Italie, Rep Tcheq, ...) une ambiance de grands rassemblements.



 La carte montre bien la multitude de zones d'effondrement. Dépressions de partout à en perdre la tête.


Je profite de la proximité de la grotte de Skocjan pour aller faire un tour. Les dépressions et les grottes sont toutes démesurées, avec des parois verticales de 100 m.

3 ème et 4 ème jour, 2 CO sur le meme village d'Ajdovcina. Le Lipica Open s'est désertifié, impression d'être dans une CDL rhonalpine. Toujours des terrains bien encombrés de végétation. Ci dessous, une vue du terrain de jeu de la LD et la MD.



Je m'accorde l'après midi une petite visite en VTT de la capitale Ljubljana. Les dépliants touristiques et le guide Lonely planet indiquent qu'il n'y a pas de chose extraordinaire à visiter ... en effet ...
Le château et le canal


Dernier et 5 ème jour à Dutolvje, la forêt est un peu plus courante .... mais trop pour mon niveau / caractère, j'oublie trop souvent d'orienter et fais une mauvaise CO mais intéressante pour l'expérience.

Avant de repartir je m'accorde 1j supplémentaire pour rechercher des indices d'Ours, dans les forets vers Kolcvje.
Traces de sangliers, chevreuils, cerfs mais aucun grand mammifère (lynx, loup, ours).
Je tente un affût le soir dans l'un des nombreux observatoires de chasse présents dans les clairières en lisière de foret. Pas plus de chance.
Je reviendrai car l'ambiance était magnifique à travers ces forêts de hêtres parsemées de sapins en imaginant une rencontre ...




Un petit détour par la Croatie, mais là ce n'était pas une très bonne idée, les passages de frontière ont été un peu plus compliqué que via l'Italie et la Slovénie. Allez expliquer dans un langage croato franco anglais que je n'ai pas caché de la drogue dans du Doliprane et que le Smecta c'est de la poudre blanche certes mais qui n'a pas les meme vertus !